Nikon D80
DIWA Awards LetsGoDigital Online Magazine
Nikon D80
Prise en main du reflex numérique Nikon D80
Reflex Nikon D80 - Page 1/15
Mercredi 30 aout 2006
De : Dennis Hissink
Introduction
2006 est la grande année des reflex numériques. Au début de l'avènement des reflex en technologie numérique, le marché se résumait en un simple duopole entre Nikon et Canon. Mais depuis quelques temps, on observe une accélération brutale du nombre de nouveaux entrants sur ce marché. Par exemple, l'arrivée de Sony et de son reflex numérique 10 mégapixels Alpha 100D a immédiatement fixé un nouveau palier tarifaire pour les reflex haute résolution. Depuis la sortie du très prisé D200, Nikon s'est taillé une position de choix sur le marché du reflex numérique et ce boîtier a quelque peu agité le marché du reflex pro et semi pro. Nikon tente aujourd'hui de reproduire cet exploit avec la sortie du D80, un 10 mégapixels également, dont nous avons pu essayer un modèle de présérie et, dans la prise en main qui suit, nous allons décortiquer cet appareil, ses fonction et ses performances. En anticipant quelque peu, nous pouvons déjà affirmer que les futurs possesseurs de D80 en auront pour leur argent car ce modèle reprend de nombreuses technologies apparues sur les reflex pro D200 et D2X.
Prise en main du reflex numérique Nikon D80
Nikon D80 - Carte SD
Nikon D80 - L'appareil
Nikon D80
Nikon D80 L'appareil Nikon D80 Carte SD
Le D80 possède un nouveau capteur CCD 10 mégapixels au format DX, format auquel Nikon reste fidèle. Le capteur 10,2 mégapixels fait partie de l'évolution de la gamme et offre un surplus de résolution que l'utilisateur exploitera de la manière qu'il le souhaite. La combinaison de ce capteur au format DX et de la monture Nikon F assure une compatibilité optimale avec les objectifs Nikkor DX. Le D80 est équipé du processeur Nikon de traitement de l'image. Celui-ci reprend de nombreuses technologies Nikon comme par exemple l'algorithme de traitement 12 bits très précis et qui garantit la fidèlité des couleurs. Ce processeur, de nouvelle génération, permet à la fois d'améliorer la qualité globale de l'image, mais aussi de dopper la réactivité de l'appareil et d'optimiser la consommation électrique pour une autonomie record. Les dimensions du D80 sont presque identiques à celles du D50. Son format compact est bien pratique et son poids est assez idéal à tenir en main puisqu'il est juste un peu plus lourd que le D50 ce qui améliore l'impression de stabilité. ALors que le format de carte mémoire CompactFlash était le standard absolu dans les reflex numériques, le D50 fut le premier reflex à utiliser une carte SD. Le D80 rejoint aujourd'hui le D50 en n'acceptant que de la carte SD, ce qui, en soit n'est pas une aberration mais qui va certainement fâcher les Nikonistes qui possèdent des cartes CompactFlash et devront tout de même réinvestir dans de la carte SD. La carte SD existe maintenant en de multiples capacités et vitesses de transfert. Il est clair que si vous voulez profiter pleinement de la vélocité du D80, il est conseillé de recourir à une carte rapide comme les cartes SanDisk SD Extreme III. Le D80 peut photographier en rafale à 3 i/s sur 100 vues en JPEG (Fine, M ou S). Les éventuelles mises à jour du Firmware se feront via la carte SD.
Mesure de l'exposition Flash externe Exposition
Nikon D80 Flash externe
Nikon D80 Mesure de l'exposition Nikon D80 Flash externe Nikon D80 Compensation de l'exposition
En haut à gauche du boîtier on retrouve la très classique bague de commande qui reprend les programmes Auto, P, S, A et M. Cette bague pivote à 360° et chaque changement de position se remarque clairement par un léger clic. Le mode tout automatique est parfait pour ceux qui souhaitent la simplicité maximale mais ce serait un véritable gâchis de ne se servir du D80 que dans ce mode et de ne pas exploiter le potentiel des autres modes P, S et A qui offrent plus de contrôle de la part de l'utilisateur. Bien entendu, il est possible d'équiper le D80 d'un flash externe en complément du flash intégré. La gamme de flash compatibles à monter sur la griffe du D80 est assez importante. Le D80 est compatible avec les flash i-TTL, TTL et non TTL. La synchro flash est de 1/200 s. Le mieux est naturellement de monter un flash Speedlight sur le D80, comme le SB800, le SB600 et le SB-R200. Il est parfois nécessaire de jouer sur l'exposition et de demander à l'appareil de surexposer ou de sous exposer la photo par rapport à ce qu'il croit devoir faire. C'est la compensation de l'exposition. Certes, en shootant au format RAW, on peut jouer sur l'exposition de manière assez importante en post traitement, mais en JPEG, cela devient difficile et l'exposition doit être vraiment précise. Certaines surfaces comme la neige, très lumineuses, trompent le système de mesure de l'exposition et il tient au photographe de sous exposer vers le - ou de surexposer vers le +. Le D80 offre la compensation d'exposition sur une plage de -3 à +3 EV par incréments de 1/3 ou 1/2 EV.
Dennis Hissink
AEL Témoin d'assistance AF
Commentaires du rédacteur
"L'annonce de ce Nikon D80, un 10 mégapixels, arrive au bon moment. Juste après l'annonce de son premier reflex numérique par Sony qui a racheté la division photo de Konica Minolta, Nikon répond dans les semaines qui suivent avec ce D80, un superbe appareil, très complet. Malgré le succès immédiat et important du D200, (surtout du au fait qu'il posait un nouveau standard sur le marché), beaucoup d'utilisateusr potentiesl sont restés au bord du chemin du fait du prix élevé du D200. Le D80 vient satisfaire ce public avec un tarif plus abordable que le D200. Cela nous laisse présager un accueil chaleureux de la part du public pour ce Nikon D80. Il reste maintenant à voir ce que Canon va nous annoncer le 24 Août mais il est clair qu'ils vont également réagir."
Nikon D80 AEL Nikon D80 Témoin d'assistance AF
Le Nikon D80 est un outil parfait aussi bien pour ceux qui souhaitent explorer les possibilités créatrices des modes semi automatiques comme pour ceux qui affectionnent le mode AUTO. Si vous avez l'oeil aiguisé et que vous connaissez les réactions de votre boîtier alors, vous pourrez mémoriser l'exposition sur un sujet puis modifier le cadrage sans pour autant modifier l'exposition grâce au bouton AEL. Normalement, on trouve deux fonctions (AEL et AFL) sur ce bouton mais tout cela est paramétrable dans le menu, d'ailleurs, 10 réglages différents sont possibles. A côté de la poignée, un témoin lumineux vient éclairer les sujets difficiles pour aider l'autofocus à faire la mise au point correctement. On peut désactiver ce témoin via le menu ce qui est pratique pour prendre une photo sans se faire remarquer. Ce témoin d'assistance AF est en effet assez puissant et envoi une lumière blanche intense. Son efficacité va de 50 cm à 3 m.
Nikon D80 - Page suivante >
Nikon D80
Introduction
Boîtier
Réglages
Tableau de comparaison
Conclusion
Photos du produit
Spécifications techniques
Avis d'utilisateurs
Acheter cet appareil
En lien avec Nikon
Appareils numériques Nikon
Test d'appareils Nikon
Objectifs Nikon
Infos Nikon
Nikon D80
Nikon D80
Nikon D80
Nikon D80
Nikon D80
Nikon D80 SLR