LetsGoDigital for Sale
  Derniers Articles Apple Canon Casio Fujifilm HTC LG Nikon Nokia Olympus Panasonic Pentax Ricoh Rollei Samsung Sony  
Lets Go Digital
 
     
Powered by True
Counted by OneStat.com






Fujifilm FinePix S9600 Review
Test Appareils Photo Numerique
Fujifilm FinePix S9600 Introduction
Fujifilm FinePix S9600 Appareil photo
Fujifilm FinePix S9600 Commandes
Fujifilm FinePix S9600 Reglages
Fujifilm FinePix S9600 Stockage et Alimentation
Fujifilm FinePix S9600 Images-tests
Fujifilm FinePix S9600 Images-tests
Fujifilm FinePix S9600 Conclusion

Fujifilm FinePix S9600 Conclusion

Notre verdict sur le FujiFilm FinePix S9600
Le FinePix S9600fd nous a laissé des sentiments mitigés. D'un côté l'appareil est un vrai appareil pour amateurs experts avec une finition exemplaire, une solidité apparente excellente, une vraie bague de zoom et l'amplitude extraordinaire de son objectif. L'appareil plaira aussi bien aux amateurs de grand angle qu'aux fans de téléobjectif. Un nombre important de boutons figure sur l'appareil ce qui devrait contenter les semi-pros. Ceux qui souhaitent explorer les possibilités de l'appareil pourront adapter les réglages assez vite pour prendre la meilleure photo possible. Même si certains boutons sont placés à des endroits étranges, on s'habitue à l'ergonomie du S9600fd au bout de quelques heures.

FujiFilm FinePix S9600 - Des photos bien exposées
La mesure de l'exposition de l'appareil nous a convaincus et elle est aussi efficace en lumière naturelle qu'au flash. Même le contre-jour ne lui fait pas peur ! Le rendu des couleurs est bon avec un rendu à la fois fidèle et intense. Le bruit est bien maîtrisé par l'appareil mais cela se paye par une perte importante des détails en JPEG. La mise au point est très précise et rapide, même en basse lumière. Il est possible de connecter un flash de studio sur l'appareil, un luxe extrême pour un appareil amateur.

Fujifilm S9600 - Bouton F
Mais il manque quelques petites choses au FinePix S9600. Son fonctionnement pourrait être amélioré dans la mesure où l'appareil nous oblige à passer par le menu pour régler des paramètres aussi fréquemment ajustés que la balance des blancs ou bien le recours au format RAW. Passer par le menu est une étape obligée sur ce FinePix dont on se passerait bien. Cela pourrait en plus être réglé si facilement ! En soi, le bouton F permet d'atteindre les réglages fréquents mais il lui manque ces deux paramètres si souvent réglés par les experts. Voilà qui découragera certains d'ajuster la balance des blancs ou de photographier en RAW, ce qui serait dommage.

Fuji FinePix S9600 - Fonctionnement
L'appareil nous a aussi irrités par la difficulté avec laquelle on doit le faire sortir de son mode veille dans lequel il se met pour économiser de l'énergie quand il n'est pas utilisé. Pour se faire, il faut remettre le switch sur off, puis à nouveau sur on. Souvent, titiller le déclencheur suffit à sortir un APN de sa léthargie. La même chose s'applique à la visualisation des photos qui se fait dans un mode à part et dont on ne peut pas sortir pour prendre une photo sur le vif juste en poussant légèrement le déclencheur. Non, il faut repasser en mode prise de vue et ensuite prendre sa photo. Ce type de fonctionnement est préhistorique et si ce n'est pas un handicap majeur, c'est un peu agaçant à la longue. On regrette aussi l'absence de véritable stabilisateur optique puisque Fuji se borne à activer une sensibilité ISO élevée pour raccourcir le temps d'exposition et éviter le flou de bougé. Avec un téléobjectif allant jusqu'à 300mm, un stabilisateur optique aurait été bienvenu, d'autant plus que la concurrence s'y est mise.

Fujifilm FinePix S9600 Impression finale
Comme dit plus haut, le FinePix S9600fd nous a laissé un sentiment mitigé. Sur le papier, c'est un appareil très séduisant et son look l'est aussi. Il est robuste et offre une bonne prise en main. Impatient après son achat, vous voudrez le déballer et commencer à photographier avec tout de suite et là, si vous cherchez des réglages experts, vous toucherez du doigt ses limites. C'est d'autant plus dommage que l'appareil a beaucoup à offrir. Il semble trop se reposer sur son prédécesseur sans avoir réellement bénéficié d'une conception nouvelle. Cependant, il offre une qualité d'image excellente, même au flash et son objectif couvre tous les besoins photographiques. Pour les plus exigeants, l'appareil montrera vite ses limites quand on essaiera de photographier en RAW, quand on souhaitera faire de la photo d'action ou si on a besoin de plus d'options de compression JPEG que le consommateur classique. Ces quelques limitations empêchent le FinePix S9600fd de rester au top du segment des bridges à mégazoom et c'est vraiment dommage car on sent bien que le potentiel de l'appareil est très important. Mais une fois ces critiques énoncées, n'oublions pas non plus ses qualités générales qui font tout de même du FujiFilm FinePix S9600fd un appareil à recommander aux amateurs éclairés.
Fujifilm FinePix S9600 review

Articles en relation

Fujifilm FinePix S9600 review

Fujifilm FinePix S9600 specification

Fujifilm FinePix S9600

Fujifilm FinePix S9600 | Photokina 2006

Fujifilm digital cameras



Fujifilm FinePix S9600Flash Memory

Fujifilm FinePix S9600 Flash Memory

Fujifilm xD Picture card - Type H
FujiFilm nous a fourni une carte xD type H, une nouvelle version, plus rapide, avec l'appareil pour notre test. C'est vrai que ce type de carte xD est plus rapide que la carte classique mais en RAW, il faut plusieurs secondes à l'appareil pour digérer et écrire la photo. Dans la pratique c'est assez désagréable. En JPEG, le traitement est plus fluide et le fonctionnement se fait sans délai sauf naturellement si on shoote une rafale. Le buffer est vite rempli et alors, il faut attendre un peu que l'appareil enregistre la série de photos. Le fait qu'il ne soit pas possible de faire des photos en rafale et en RAW montre que ce n'est pas une F1. La vitesse limitée restreint les possibilités de l'appareil en photo d'action. Il faudra, dans la mesure du possible, utiliser la carte la plus rapide possible. En JPEG, une simple carte de 512 Mo sera suffisante mais en RAW, il faudra envisager une 1 Go ou plus. Sur le tableau qui suit, vous verrez combien de photos rentrent sur une carte 512 Mo.

Sur une carte de 512 Mo :
RAW - 3488x2616 pixels - 18.8 Mo - 27 photos
JPEG - 9M - Fine - 3488x2616 pixels - 4.5Mo - 113 photos
JPEG - 9M - Normal - 3488x2616 pixels - 2.2Mo - 227 photos
JPEG - 3:2 - 3696x2464 pixels - 2.2Mo - 227 photos
JPEG - 5M - 2592x1944 pixels - 1.2Mo - 409 photos
JPEG - 3M - 2048x1536 pixels - 780Ko - 651 photos
JPEG - 2M - 1600x1200 pixels - 630 Ko - 818 photos
JPEG - 03M - 640x480 pixels - 130Ko - 3993 photos
Vidéo - 640x480 pixels - 7.4 minutes
Vidéo - 320x240 pixels - 14.6 minutes




   
CanonCasioFujifilmNikonOlympusHTCSamsungSonyPanasonicNokia
  Accessoires Android Apps Appareils photo Camescopes Logiciel Smartphones Tablettes Telephones mobiles   CES CeBIT Gadgets IFA Photokina PMA