Derniers Articles Apple Canon Casio Fujifilm HTC LG Nikon Nokia Olympus Panasonic Pentax Ricoh Rollei Samsung Sony  
Lets Go Digital
 
     
Powered by True
Counted by OneStat.com






Fujifilm FinePix S9500 Review
Test Appareils Photo Numerique
Fujifilm FinePix S9500 Introduction
Fujifilm FinePix S9500 Appareil photo
Fujifilm FinePix S9500 Commandes
Fujifilm FinePix S9500 Reglages
Fujifilm FinePix S9500 Stockage et Alimentation
Fujifilm FinePix S9500 Conclusion

Fujifilm FinePix S9500 Conclusion

Fujifilm FinePix S9500 - Design
La conception du FinePix S9500 a été bien pensée. Les boutons sont en général aux bons emplacements et leur icône est clair. La plupart des boutons servent à une seule chose ce qui améliore encore la simplicité d'utilisation. Les boutons sont agréables à utiliser. L'emplacement du bouton INFO est assez étrange, on l'aurait logiquement attendu plus près de l'écran. D'un autre côté, l'arrière de l'appareil est déjà bien fourni en boutons ! En bref, l'ergonomie du FinePix S9500 est bonne et nous n'avons pas de remarque particulière à faire à ce sujet.

Fuji S9500 - Absence de stabilisation optique
Le zooming et la mise au point se font par une bague manuelle ce qui constitue un avantage indéniable. Cela fonctionne mieux et plus rapidement que des commandes motorisées. Grâce à la poignée et au bon équilibre général du S9500, la prise en main est bonne. Ceci est très important, surtout pour les photos au téléobjectif pour lesquelles l'absence de stabilisateur optique rend les choses plus périlleuses. Pas mal de ses concurrents offrent maintenant un système de stabilisation optique, toujours extrêmement utile, mais le FinePix S9500 n'en a pas. Heureusement, ses hautes sensibilités donnent des images assez propres et travailler en haute sensibilité permet de se passer de trépied ou de flash plus longtemps. Avoir un objectif plus lumineux aurait aussi permis d'améliorer les choses. Nous avons un reproche à faire sur sa compression JPEG, qui rend le RAW presque incontournable, car en JPEG, la compression est trop visible et l'effet est accentué par l'algorithme de suppression du bruit. De plus, en dessous de 9 mégapixels, vous ne pouvez plus choisir le niveau de compression qui vient grever les bons résultats en haute sensibilité.

Fuji FinePix S9500 - Convertisseur RAW
Le menu du FinePix S9500 pourrait facilement être amélioré et nous aurions apprécié de voir apparaître le mode RAW et la balance des blancs accessibles par le si pratique bouton F ou par des boutons dédiés. Ces deux réglages sont de première importance sur un appareil photo numérique et les cacher dans le menu n'est pas un geste très réfléchi. Par ailleurs, nous aurions aimé voir un convertisseur RAW plus complet qui améliorerait le plaisir de travailler en RAW.

Fujifilm FinePix S9500 - Appareil numérique polyvalent
Soyons clairs ici, le FinePix S9500 est un appareil extrêmement performant et très polyvalent. L'autofocus est précis et la mesure de l'exposition excellente. L'objectif souffre normalement d'un peu de distorsion et d'aberration chromatique en grand angle, mais c'est assez logique vu le range et la position très grand angle pour un tel zoom. Le contraste, le rendu des couleurs et la netteté des photo sont tous trois parfaits. La facilité avec laquelle on peut personnaliser la balance des blancs est bluffante et bien des concurrents de Fuji seraient inspirés de regarder comment ils ont fait sur le S9500/

Fujifilm S9500 - Un gros concurrent pour les reflex numériques
Globalement, le FujiFilm FinePix S9500 est un appareil extrêmement complet et performant. Ce n'est pas l'appareil parfait : nobody is perfect. Mais nous sommes en présence d'un gros concurrent pour les reflex numériques. Si on se donne la peine d'utiliser le format RAW et la meilleure réduction du bruit, le S9500 est un tueur numérique ! Il ne reste plus à FujiFilm qu'à améliorer la compression JPEG et à rajouter une inestimable stabilisation d'image pour avoir le gagnant absolu. Neuf mégapixels, un objectif à l'amplitude démesurée, un vrai grand angle et des hautes sensibilités très propres : voilà tout ce que nous voulons. A recommander fortement.
Fujifilm FinePix S9500 review

Articles en relation

Fujifilm FinePix S9500 review

Fujifilm FinePix S9500 specification

Fujifilm FinePix S9500 preview

Fujifilm FinePix S9500 introduction

Fujifilm digital cameras



Fujifilm FinePix S9500Flash Memory

Fujifilm FinePix S9500 Flash Memory

Fujifilm S9500 - Carte rapide
L'écriture des photos sur la carte mémoire prend du temps, mais reste dans la limite du raisonnable et ce petit délai n'est pas gênant. Les fichiers sont très importants, du fait de la résolution élevée de 9 mégapixels et en RAW, le volume occupé est encore plus gros. Une photo en RAW fera approximativement 18 Mo ! Ainsi, si vous utilisez souvent le format RAW, l'achat d'une carte haute capacité s'impose. 1 Go ne sera pas un luxe, loin de là. De plus, il faudra veiller à ce que la carte soit assez véloce pour l'enregistrement et la lecture des photos comme c'est le cas de la série SanDisk Extreme III, pour un coût très élevé mais qui sera certainement un investissement rentable. Si vous vous contentez du RAW, une carte de 512 Mo fera l'affaire. Le tableau ci-dessous montre combien de photos rentrent sur une carte 512 Mo.

Sur une carte de 512 Mo :
RAW - 3488x2616 pixels - 27 photos
JPEG - 9M - Fine - 3488x2616 pixels - 113 photos
JPEG - 9M - Normal - 3488x2616 pixels - 227 photos
JPEG - 3:2 - 3696x2464 pixels - 227 photos
JPEG - 5M - 2592x1944 pixels - 409 photos
JPEG - 3M - 2048x1536 pixels - 651 photos
JPEG - 2M - 1600x1200 pixels - 818 photos
JPEG - 03M - 640x480 pixels - 3993 photos
Video - 640x480 pixels - 7,4 minutes
Video - 320x240 pixels - 14,6 minutes




   
CanonCasioFujifilmNikonOlympusHTCSamsungSonyPanasonicNokia
  Android Apps Appareils photo Camescopes Logiciel Smartphones Tablettes Telephones mobiles   CES CeBIT Gadgets IFA Photokina PMA