Derniers Articles Apple Canon Casio Fujifilm HTC LG Nikon Nokia Olympus Panasonic Pentax Ricoh Rollei Samsung Sony  
Lets Go Digital
 
     
Powered by True
Counted by OneStat.com
Print Digital Camera Review Print Digital Camera Review Digital Camera Specifications


Fujifilm FinePix S9500 | Digital Camera Review | Commandes
Cela peut prendre un peu de temps pour bien se retrouver dans les boutons et bagues du FinePix S9500 du fait qu'ils sont très nombreux. Nous en avons compté plus de 20 ! Si vous êtes déjà un peu un amateur expert, vous vous y retrouverez facilement et l'appareil est vraiment facile à utiliser une fois un peu maîtrisée. Son démarrage est très rapide, en effet, son objectif n'a pas à sortir de son logement et on gagne ainsi un temps précieux. D'une manière générale, le S9500 est réactif.
Fujifilm FinePix S9500 | Digital Camera Fujifilm FinePix S9500 | Digital Camera
Fuji S9500 - Délai de réponse
Entre le moment où vous mettez l'appareil en route et le moment où vous pouvez prendre votre première photo ne s'écoule même pas une seconde. Le déclencheur possède un point de pression très distinct qui permet de facilement savoir quand on déclenche et quand on est à mi-course. Le temps de latence au déclenchement est presque inexistant. Voilà des performances qui ont bien progressé par rapport à il y a deux ans de cela. Pour visionner la photo que vous venez de prendre, il vous faut pour cela tourner la molette et aller en mode visionnage. C'est un peu embêtant à l'heure actuelle où nous sommes habitués à pouvoir accéder à un visionnage rapide des photos avec un bouton du genre "quick view".

Fujifilm FinePix S9500 - Zooming
FujiFilm a été bien inspiré de mettre une bague manuelle pour la commande de zooming, option qu a notre préférence, et de loin ! C'est bien plus rapide et plus précis qu'une commande motorisée qui n'apporte rien du tout, au contraire. Cette bague de zooming est en plus bien conçue ici sur le S9500 avec une surface caoutchoutée qui lui donne un bon grip. En zoomant, l'objectif va s'avancer un peu sans pour autant déséquilibrer l'appareil car l'objectif a l'air assez léger. Par contre, il faudra bien veiller à conserver des vitesses d'obturation rapides en utilisant le téléobjectif puissant qui va jusqu'à 300 mm. Sans vitesse d'obturation rapide (1/250 s minimum), vous aurez des photos floues du fait de l'absence de stabilisation d'image.

Fujifilm S9500 - Mise au point manuelle et autofocus
L'autofocus est performant grâce à l'utilisation de deux capteurs : un externe et le capteur CCD principal. Avec le capteur CCD, le système est capable de faire le point sur n'importe quel endroit de l'image. Dans des conditions de faible luminosité, le capteur externe fera l'affaire. Mais attention, sur le plan de la réactivité, il ne faudra pas s'attendre à une MAP aussi rapide qu'avec un appareil reflex. Mais le FinePix S9500 s'en sort très bien. Pour vérifier la mise au point avant le prise de vue, un bouton permet de zoomer dans l'image visée.
Changer de mode d'autofocus se fait à l'aide d'un simple bouton, pas besoin de se plonger dans les menus à rallonge, on apprécie. La mise au point manuelle, elle aussi, est faite grâce à une bague de contrôle manuelle et ça aussi, on aime. Par contre, le procédé de mise au point est électronique et de ce fait, moins plaisant qu'une MAP manuelle entièrement manuelle. Si vous êtes en MAP manuelle et que vous voulez une MAP rapide en autofocus, un petit bouton permet de revenir instantanément et provisoirement en autofocus.

Fuji FinePix S9500 - Viseur et écran LCD
Tous deux sont de bonne qualité sur le S9500. Vous choisissez le niveau d'informations que vous voulez voir apparaître dans le viseur ou sur l'écran. Vous pouvez même faire apparaître des grilles virtuelles pour vous aider à cadrer droit et à réaliser votre composition en respectant bien la règle des tiers. Un histogramme en direct est aussi de la partie. Malgré que l'écran ne soit pas très grand, il demeure très plaisant à utiliser. Le gros avantage de cet écran est sa capacité à s'articuler de haut en bas. Cela vous évitera quelques acrobaties de cadrage… Le viseur électronique reprend exactement les mêmes informations que l'écran, en plus petit bien entendu. Sa qualité est plutôt pas mauvaise on pourrait même dire qu'il est bon. L'écran comme ce viseur affichent une vue à 100% de l'image cadrée et on peut choisir la cadence de rafraîchissement de 30 i/s ou 60 i/s. Par contre, à 60i/s, la loupe qui sert à vérifier la mise au point n'est plus disponible.

FinePix S9500 - Menu
Malgré que bon nombre de fonctions et réglages sont accessibles via un bouton dédié, l'accès au menu doit être assez fréquent. Et certains réglages sont situés à des endroits où on serait loin d'aller les chercher ! Le choix du format RAW ou encore la balance des blancs auraient dû avoir un bouton sur l'appareil tant on est sensé y recourir fréquemment. Nous avons trouvé l'organisation du menu franchement vague et certainement à revoir pour les prochains modèles afin d'offrir une navigation plus intuitive. Il faudra une certaine période d'acclimatation pour se repérer dans le menu et y naviguer rapidement.
Fujifilm FinePix S9500 Fujifilm FinePix S9500
   
CanonCasioFujifilmNikonOlympusHTCSamsungSonyPanasonicNokia
  Accessoires Android Apps Appareils photo Camescopes Logiciel Smartphones Tablettes Telephones mobiles   CES CeBIT Gadgets IFA Photokina PMA