LetsGoDigital for Sale
  Derniers Articles Apple Canon Casio Fujifilm HTC LG Nikon Nokia Olympus Panasonic Pentax Ricoh Rollei Samsung Sony  
Lets Go Digital
 
     
Powered by True
Counted by OneStat.com
Print Digital Camera Review Print Digital Camera Review Digital Camera Specifications


Fujifilm FinePix S9600 | Digital Camera Review | Reglages
Le FujiFilm FinePix S9600fd est un appareil destiné aux amateurs experts et à ce titre, on s'attend à de nombreuses possibilités de réglages. Sur ce point, l'appareil n'est pas aussi complet que ce à quoi nous aurions pu nous attendre. En plus, certains réglages assez fréquents demandent un accès pénible au menu. Passer un peu de temps à explorer l'appareil avec l'aide du mode d'emploi sera une étape obligée pour l'utilisateur qui souhaite exploiter son appareil au mieux. Sur le plan de l'ergonomie, le S9600 reprend les logiques de fonctionnement de ses prédécesseurs sortis depuis deux ans et une évolution aurait été bénéfique. Si de l'extérieur, l'appareil n'a pas beaucoup changé, le cœur de l'appareil s'est vu modifié quelque peu, mais ces changements n'ont hélas pas affecté son fonctionnement.
Fujifilm FinePix S9600 | Digital Camera Fujifilm FinePix S9600 | Digital Camera
Fujifilm FinePix S9600 - Compression JPEG
Premier réglage que l'on peut faire en appuyant sur le bouton "F" : la compression JPG. Hélas, on ne peut y accéder qu'à pleine résolution et que dans deux modes. La compression JPEG la moins forte est déjà assez élevée à notre goût. Pour garder votre photo intacte, brute de capteur, il faut activer le format RAW via le menu ce qui est peu pratique. Le Format RAW est de plus en plus utilisé et Fuji aurait du mettre ce format disponible via un bouton plutôt que via le menu. Cela dit, l'avantage du JPEG sur cet appareil est qu'il bénéficie de l'excellent traitement de réduction du bruit alors qu'une image traitée dans Adobe Camera RAW par exemple, fera apparaître du bruit plus rapidement. En haute sensibilité, donc, une photo prise en JPEG sera meilleure qu'une photo prise en RAW, qui ne sera pas au standard de ce que Fuji souhaite montrer.

Fujifilm S9600 - Réglages ISO
Lors de son lancement, le S9500 atteignait la sensibilité record de 1600 ISO. Aujourd'hui, le S9600fd offre le même niveau de sensibilité mais 1600 ISO est devenu habituel. Par contre, le savoir-faire de la marque en matière de traitement de bruit est très bénéfique et sur ce plan là, Fuji surpasse la concurrence, et de loin ! Mais ce traitement antibruit se paie assez cher par la perte de nombreux détail dans un filtre vaporeux qui atténue le bruit. Même aux basses sensibilités, ce traitement élimine trop de détails. Un buisson peut rapidement devenir un nuage vert sans détails ni réelles nuances et cela arrive même au réglage le plus fin. Travailler en RAW permettra de retrouver plus de détails. L'accentuation est aussi à régler de façon adéquate et parfois, mieux vaut ne pas trop l'appuyer.

Fujifilm Finepix S9600 - Qualité d'image
Les différences les plus visibles entre RAW et JPEG se voient en basses sensibilités, jusqu'à 400 ISO. Au-delà, mieux vaut opter pour le format RAW si on veut échapper au traitement antibruit. Par contre, un RAW converti en TIFF avec Adobe Camera RAW sera extrêmement bruité à 1600 ISO n'ayant pas bénéficié de la réduction de bruit de l'appareil. Nous espérions des RAW moins bruités mais les photos du S9600fd restent plus propres que celles de bien des concurrents. Le RAW conservera de nombreux détails perdu en JPEG. Le texte d'un emballage reste visible en RAW quand il est noyé en JPEG. Parfois il est préférable de conserver les détails quitte à avoir une photo un peu plus bruitée plutôt qu'une photo exempte de bruit mais noyée dans un brouillard flou..
Fuji S9600 - Adobe RGB
Les personnes qui travaillent beaucoup leurs photos regretteront l'absence d'espace de couleur Adobe RGB. SI vous visualisez les photos à l'écran ou si vous les imprimez directement, l'espace sRGB est suffisant mais pour des travaux plus complexes, l'espace Adobe RGB restitue plus de précieuses nuances. En RAW, il sera possible de les convertir en Adobe RGB lors du développement, une autre bonne raison d'utiliser le format RAW.

FujiFilm FinePix - Rendu des couleurs
En réglage d'usine, le rendu des couleurs de l'appareil est tout simplement excellent. On peut aussi opter pour une saturation plus poussée ou pour des photos en noir et blanc. La luminosité et le contraste des photos sont aussi très bons. Le choix du mode de mesure de l'exposition est assez complet : multi segment, spot ou centrale pondérée. En général, et même dans des cas de contre-jour, l'exposition multi-segment a donné les meilleurs résultats. Naturellement, l'appareil offre de nombreux programmes différents mais nous photographions généralement en mode manuel ou priorité ouverture afin de conserver le contrôle sur l'image et notamment la profondeur de champs. Cette dernière est difficile à gérer avec de si petits capteurs et en plus, l'appareil n'offre le choix des valeurs allant jusqu'à F8 seulement, ce qui ne laisse que 1.5EV de latitude en télé c'est trop peu. En mode manuel, c'est très étrange, seul F11 est disponible. La qualité optique de l'objectif est excellente et des défauts optiques apparaissent uniquement en grand angle et restent très discrets.

Bridge Fujifilm FinePix S9600
Une des améliorations majeures du FinePix S9600fd est le fonctionnement de son flash qui donne des photos très bien exposées et ce, même en pleine obscurité. Dans ces conditions, même l'arrière plan est illuminé par le flash quand souvent, le premier plan est "cramé" et l'arrière-plan reste dans l'obscurité. A 28mm seulement, la lumière du flash est un peu obstruée par l'objectif et un peu de vignettage apparaît. L'apport du système Fuji i-Flash est bien tangible. La photo au flash avec le FinePix S9600fd est aussi simple qu'elle donne de bons résultats.
Fujifilm FinePix S9600 Fujifilm FinePix S9600
   
CanonCasioFujifilmNikonOlympusHTCSamsungSonyPanasonicNokia
  Accessoires Android Apps Appareils photo Camescopes Logiciel Smartphones Tablettes Telephones mobiles   CES CeBIT Gadgets IFA Photokina PMA