LetsGoDigital for Sale
  Derniers Articles Apple Canon Casio Fujifilm HTC LG Nikon Nokia Olympus Panasonic Pentax Ricoh Rollei Samsung Sony  
Lets Go Digital
 
     
Powered by True
Counted by OneStat.com
Print Digital Camera Review Print Digital Camera Review Digital Camera Specifications


Fujifilm FinePix S9600 | Digital Camera Review | Commandes
Bine que le FujiFilm FinePix S9600fd ne soit pas réellement très complexe, il faut un certain temps d'adaptation pour maîtriser l'appareil et il y a quelques petites choses auxquelles nous n'avons pas réellement pu nous habituer. Cela en dit certainement plus sur nos pratiques photos que sur l'appareil en lui-même ! Naviguer dans le menu se fait assez bien mais on remarque que la même logique Fuji n'a pas bougé d'un poil depuis bien longtemps et un petit lifting de la logique du menu ne nuirait pas à l'appareil.
Fujifilm FinePix S9600 | Digital Camera Fujifilm FinePix S9600 | Digital Camera
Fujifilm Finepix S9600 - Fonctionnement de l'appareil
Le démarrage du S9600fd est quasiment instantané : l'objectif n'a pas à sortir de son logement et l'appareil est prêt à photographier environ une seconde après le démarrage. Par contre, une fois que l'appareil s'est mis en mode veille, il faut éteindre et remettre en marche ce dernier pour pouvoir photographier à nouveau, et juste titiller le bouton déclencheur ne réveille pas le FinePix, c'est un peu dommage. Idem pour photographier quand on est en mode visualisation, il faut impérativement repasser par le taquet et remettre l'appareil en mode prise de vue alors que la plupart des appareils possèdent plutôt un bouton de visualisation qui donne la priorité au déclencheur si celui-ci est sollicité. Ces deux petits détails ne sont pas insurmontables mais ils compliquent et ralentissent un peu la manipulation de l'appareil.

Fujifilm Megazoom
Pour commander le zoom, notre préférence va, et de loin, à une commande manuelle avec une bague plutôt qu'à une commande motorisée via des boutons. La bague du zoom du S9600fd est très pratique, assez large et caoutchoutée, elle se commande avec précision. En zoomant, le zoom s'allonge un peu mais cela n'a que peu d'incidence sur l'équilibre de l'appareil car l'objectif est assez léger. En téléobjectif il faut veiller à tenir l'appareil fermement et ne pas descendre trop bas en vitesse d'obturation. L'appareil ne possède pas de stabilisateur optique et c'est dommage. FujiFilm préconise, comme système antiflou, de doper la sensibilité, et donc la vitesse d'obturation, pour donner, des images plus nettes, mais cela donnera forcément des images un peu bruitées et ne remplace en aucun cas un véritable stabilisateur optique. Ce FinePix S9600 reste un des derniers bridges megazoom dépourvu de stabilisateur à l'heure actuelle. Allié aux bons résultats habituellement obtenus par les capteurs Fuji SUPER CCD en haute sensibilité, un stabilisateur optique aurait donné un ensemble extrêmement puissant. Peut-être cela sera-t-il pour la prochaine génération ?
FujiFilm S9600 - Capteur externe
L'autofocus du S9600fd utilise deux capteurs, soit un capteur externe pour les basses lumières, soit le capteur SUPER CCD principal qui permet de faire le point sur n'importe quelle zone de l'image. L'appareil y gagne en rapidité par rapport au S9500 qui n'était pourtant pas particulièrement lent. Pour vérifier la précision de la mise au point, la photo peut être agrandie à l'écran, cela fonctionne assez bien mais la qualité de l'image affichée n'est pas terrible hélas. En mise au point manuelle également, l'image est agrandie pour juger de la justesse de la MAP. D'ailleurs la mise au point manuelle se fait aussi via une bague manuelle située sur l'objectif comme la commande de zoom. Par contre, si la commande est manuelle, dans ce cas, la mise au point est bien entendue électronique. Cela dit, la elle rest assez agréable à faire. De plus, quand on est en MAP manuelle, si l'on veut rapidement prendre une photo avec l'autofocus, il suffit d'appuyer sur un bouton pour réactiver l'AF sur cette photo.

Viseur et écran LCD
Le viseur électronique comme le petit écran LCD sont tous deux fort agréables à utiliser. On peut choisir le niveau d'informations à afficher sur l'écran, ou bien opter pour une grille qui aidera à faire la composition de la photo ou encore opter pour l'histogramme de l'exposition. L'écran articulé permet de faire des cadrages par-dessus la tête ou au raz du sol. C'est très pratique. Le viseur reprend les informations à l'identiques de l'écran, certes en plus petit, mais sa résolution étant excellente il est, lui aussi, très confortable.

FujiFilm RAW
Bien que de nombreuses fonctions puissent s'activer par des boutons dédiés, il faut tout de même souvent se plonger dans le menu. Certains réglages, pourtant très souvent utilisés par les amateurs avancés, la cible de cet appareil, sont cachés dans le menu. C'est le cas de la balance des blancs ou du format RAW. Le recours trop fréquent au menu de l'appareil ralenti son utilisation, c'est un peu dommage. Un petit lifting s'impose sur ce plan là.
Fujifilm FinePix S9600 Fujifilm FinePix S9600
   
CanonCasioFujifilmNikonOlympusHTCSamsungSonyPanasonicNokia
  Accessoires Android Apps Appareils photo Camescopes Logiciel Smartphones Tablettes Telephones mobiles   CES CeBIT Gadgets IFA Photokina PMA