Derniers Articles Apple Canon Casio Fujifilm HTC LG Nikon Nokia Olympus Panasonic Pentax Ricoh Rollei Samsung Sony  
Lets Go Digital
 
     
Powered by True
Counted by OneStat.com
Print Digital Camera Review Print Digital Camera Review Digital Camera Specifications


Panasonic Lumix DMC L1 | Digital Camera Review | Commandes
Le grand nombre de boutons du L1 pourrait faire peur aux utilisateurs du L1 à première vue. L'appareil pourrait sembler compliqué à utiliser mais il n'en est rien, au contraire, cette abondance de boutons signifie que de nombreux réglages peuvent se faire directement sur l'appareil sans avoir à pénétrer dans un menu abscond. De plus, un bouton agit sur une seule fonction et non pas de multiples fonctins selon la combinaison de touches employées comme souvent. De fait, le L1 offre de nombreux bouton sd'accès direct ce qui le rend plus direct dans son utilisation.
Panasonic Lumix DMC L1 | Digital Camera Panasonic Lumix DMC L1 | Digital Camera
Panasonic Lumix L1 - Supersonic Wave
La mise en route du L1 prend une à deux secondes. En 2006, ce petit laps de temps peut sembler un poil long par rapport à la concurrence, mais il ne faut pas oublier que ce temps est mis à profit par le Lumix L1 pour nettoyer le capteur en faisant vibrer son filtre ultrason, ce qui a pour effet de décoller les poussières qui iront se fixer sur un ruban adhésif prévu à cet effet. Avec ce système anti poussière, on peut changer d'objectif sereinement, sans avoir à se soucier des éventuelles poussières qui vont venir envahir la surface du capteur. Le système est identique à celui utilisé par Olympus sur l'E-330, un système qui a fait ses preuves. On regrette juste que cela se fasse systématiquement au démarrage et qu'il faille attendre ce petit lapse de temps quand par exemple Canon sur le 400D a asservi ce nettoyage à la priorité du déclencheur : si l'appareil se nettoie et que vous déclencher, le déclencheur prend le pas et le nettoyage s'interrompt pour laisser l'appareil prendre la photo sur le vif.

Panasonic DMC L1 - Vitesse et ouverture
Le Lumix DMC-L1 est destiné au marché des amateurs-experts", et pour cette raison, l'appareil est dénué de tout programme résultat ou mode scène. L'ergonomie du réglage de la vitesse d'obturation et surtout de l'ouverture est vraiment excellente : l'objectif est équipé d'une bague de réglage de l'ouverture, comme sur les plus traditionnels des argentiques. Monstrueusement efficace ! De même on peut choisir la vitesse d'obturation avec la bague située sur l'appareil et si on la positionne sur A, et que l'on fait de même pour la bague d'ouverture, on est de fait en mode P. Si on choisit à la fois sa vitesse d'obturation et son ouverture, on est alors en exposition manuelle. Mais attention, il faut encore que l'objectif soit équipé d'une bague de réglage de l'ouverture, ce qui est assez rare aujourd'hui, même parmi les objectifs compatibles au format Panasonic quatre tiers. Alors, il faudra recourir au bouton FUNC 1 pour changer l'ouverture et on perd le bénéfice de l'ergonomie traditionnelle que l'on trouve sur l'objectif Leica destiné à être utilisé sur le L1.

Panasonic Lumix DMC-L1 - Ecran LCD et viseur
Quand vous photographiez avec le viseur reflex, alors, toutes les données sont reprises sur l'écran LCD arrière. Il reprend la sensibilité, le réglage de la balance des blancs, la qualité, etc... En un coup d'oeil, vous pouvez vérifier que l'appareil est dans les bons modes et que votre photo sera correctement prise. C'est très agréable, d'autant plus que l'affichage est en gros caractères. Ensuite, quand vous ^photographiez en visant avec l'écran Live View, les informations sont également affichées, mais en plus petit et en haut et en bas de l'image cadrée. Vous pouvez aussi afficher l'histogramme pour vérifier, en direct, l'exposition de votre photo mais hélas, quand vous faite une correction d'exposition, l'histogramme disparaît et vous prive de moyen de contrôle de ce que fait votre correction d'exposition sur l'histogramme des expositions.

Panasonic L1 DSLR- Menu et bague de commande
Quand on accède au menu, on navigue à l'intérieur par la bague de commande et no par les boutons directionnels et ceux qui ont l'habitude de reflex numériques pourront être désabusés au départ car c'est ainsi que cela fonctionne en général.
Mais une fois l'habitude prise, l'ergonomie est opérationnelle. Les boutons multidirectionnels ne servent qu'à ajuster la balance des blancs. Ils permettent d'opérer une correction rapide des tonalités. Ceux dont les habitudes sont bien trempées regretteront certainement que ce fonctionnement ne soit pas paramétrable dans le menu.

Panasonic DMC L1 - Live View
Même à f/2.8 et f/3.5, le viseur reste très étriqué et surtout peu lumineux. S'il peut suffire pour la photographie "tout venant", pour vérifier la mise au point ou pour faire un cadrage très précis, le viseur est totalement insuffisant. Dans ces cas là, il vaut mieux passer en mode de visée Live View. Comme sur l'Olympus E-330, on peut voir sur l'écran ce que l'on est en train de cadrer, par contre, sur le Panasonic L1, on a qu'un seul mode de fonctionnement. Par ailleurs, l'écran n'est ici pas articulé contrairement à l'E-330. Le L1, en mode Live View, dégage le miroir sur le côté et vous voyez à l'écran vraiment ce que le capteur voit. L'absence d'écran articulé est en partie compensée par la fonction "grand angle de vision" qui permet de voir correctement l'écran quand vous tenez l'appareil par dessus la tête. Mais cette fonction ne marchant que dans un sens, pour photographier par terre, il vous faudra toujours sacrifier vos genoux. L'autofocus fonctionne en mode Live View mais uniquement en mode vue par vue. Dans ce mode, la prise de vue se fait en une seconde environ. La fonction Live View sera surtout utile pour faire une mise au point manuelle puisque l'on peut zoomer dans l'image et ainsi vérifier la netteté. Idéal pour la photo en macro.

Panasonic Lumix L1 - Autofocus
Malgré nos critiques sur la clarté du viseur, le L1 reste un appareil très agréable à utiliser. L'autofocus est assez rapide même si ce n'est pas une formule 1. On regrette cependant que les trois collimateurs autofocus soient placés aussi près les uns des autres. Cela implique que dans bon nombre de cas, vous devez refaire la composition après avoir fait votre mise au point. Et le fait que la netteté ne puisse pas être bien appréciée dans le viseur signifie que l'on doit faire confiance au système. Heureusement, cet autofocus aura été assez précis dans la majeure partie de nos photos d'essai. Comme souvent,; les photos floues sont du fait du photographe lui même.

Panasonic DMC-L1 - MEGA O.I.S.
Comme toute la gamme des APN Panasonic, le DMC-L1 est équipé du désormais fameux système de stabilisation optique Mega O.I.S. ou presque ! En effet, ce n'est pas le boîtier du L1 qui l'est mais l'objectif Leica préconisé. Ainsi, si vous utilisez le Panasonic L1 avec un objectif Olympus, et bine au revoir la stabilisation optique ! Avec le L1 et l'optique Leica, le stabilisateur fonctionne en 2 modes différents : l'un dans lequel le système est actif en continu et l'autre dans lequel le système est activé si on presse le déclencheur à mi-course. Cela prend toujours un peu de temps pour stabiliser l'image si l'on n'est pas en mode continu. Notez que si vous montez l'optique Leica sur un autre boîtier compatible quatre tiers, seul le fonctionnement en continu est activé.
Panasonic Lumix DMC L1 Panasonic Lumix DMC L1
   
CanonCasioFujifilmNikonOlympusHTCSamsungSonyPanasonicNokia
  Android Apps Appareils photo Camescopes Logiciel Smartphones Tablettes Telephones mobiles   CES CeBIT Gadgets IFA Photokina PMA