LetsGoDigital for Sale
  Derniers Articles Apple Canon Casio Fujifilm HTC LG Nikon Nokia Olympus Panasonic Pentax Ricoh Rollei Samsung Sony  
Lets Go Digital
 
     
Powered by True
Counted by OneStat.com
Print Digital Camera Review Print Digital Camera Review Digital Camera Specifications


Panasonic Lumix DMC FZ50 | Digital Camera Review | Conclusion
Panasonic Lumix DMC-FZ50
Ce Panasonic DMC-FZ50 est déjà la quatrième génération de Lumix FX10 quelque chose. SI le F40 n'a jamais vu le jour, le progrès entre le FZ20 et le FZ30 furent remarquable. Avec le FZ50, Panasonic franchit un nouveau seuil. Nous ne parlons pas du progrès en termes de résolution, puisque le FZ50 passe à 10 mégapixels, puisque ce surplus de résolution n'améliore en rien la qualité d'image au contraire... et n'est qu'un argument marketing. Au contraire donc car le capteur, en 10 mégapixels, voit la surface de chaque pixels réduite à l'extrême d'où une mauvaise qualité de ceux-ci. Cela génère divers problèmes dont le bruit, qui, ici, est gommé par un algorithme anti bruit qui lisse de manière destructive les photos aux hautes sensibilités. Le gain en mégapixels est faible par contre et n'engendrera aucun gain de taille de tirage maximal.

Panasonic Lumix DMC FZ50 - Venus Engine III et sensibilité ISO
Avec le nouveau processeur Venus Engine III et sa puissance de calcul élevé, Panasonic a pu augmenter la réactivité de l'appareil et lutter plus efficacement contre les grains disgracieux du bruit. Le bruit était le talon d'Achille des APN Panasonic depuis longtemps. En fait, comparé au bruit du FZ30, celui du FZ50 semble plus discret mais cela se paye par une perte de détails très élevée. Panasonic, satisfait de son travail, propose même des modes 1600 et 3200 ISO, à des résolutions réduites cependant. Heureusement, on peut choisir de débrayer le traitement anti bruit de l'appareil et pour une meilleure latitude de retouche afin d'estomper le bruit efficacement, vous pouvez recourir au format RAW. Mais le format RAW du FZ50 vous oblige à enregistrer, en plus, la même photo en JPEG. Nous apprécions vraiment le format RAW en photo pour le simple fait qu'il nous laisse traiter les photos et ne nous oblige pas, comme le JPEG, à accepter ce qu'a décidé l'appareil à votre place. Certes un JPEG est facile car utilisable de suite quand le RAW demande toujours un peu de temps en polst traitement.

Panasonic FZ50 - Qualité d'image et mesure de l'exposition
A part un bruit moins présent et un lissage plus fin des grains du bruit, la qualité d'image du FZ50 ne peut être vraiment critiquée. Les couleurs sont à la fois vives et réalistes quand le contraste est bien balancé. La mesure de l'exposition est excellente mais la plage de dynamique du capteur semble très réduite, certainement du fait du nombre excessif de pixels présent sur ce minuscule morceau de silicium. En fait il faut apprendre à connaitre l'appareil afin de savoir quand il va "cramer" les autres lumières pour ajuster l'exposition dans ces situations.

Panasonic DMC FZ50 - Objectif Leica et bague de zooming
L'atout maître du FZ50 est son objectif qui, non content de s'offrir une amplitude extrême, offre des performances optiques de premier rang. Il faut dire que l'objectif est siglé" Leica", avec une telle signature, on en espèrerait pas moins. La distorsion reste très raisonnable pour un tel zoom, le piqué est très bon et les aberrations chromatiques ne s'invitent que lorsqu'on photographie une scène excessivement contrastée. L'objectif est équipé à la fois d'une bague de zooming et d'une bague pour la mise au point manuelle. Ces deux bagues contribuent énormément à l'agrément d'utilisation de l'appareil et son maintes fois plus agréables que des boutons.

Panasonic Lumix DMC-FZ50 - MEGA O.I.S.
Avec l'amplitude du zoom, les focales extrêmes sont utilisables que grâce à la présence du système de stabilisation optique Mega O.I.S. qui équipe le FZ50. Ce système permet d'onc d'exploiter l'appareil en téléobjectif ou quand la lumière vient à manquer. C'est un gros plus pour l'appareil et contribue également à offrir à l'utilisateur une expérience photographique sans souci. Ainsi, même s'il est toujours conseillé de garder un oeil sur la vitesse d'obturation lors de la prise de vue, ce paramètre n'est plus aussi vital que sans stabilisation optique. Panasonic a acquis une bonne expérience dans le domaine des stabilisations optiques depuis pas mal d'années maintenant et équipe l'intégralité de sa gamme du système Mega O.I.S. Comme nous l'avons déjà dit, un appareil comme le FZ50, doté d'un tel zoom extrême, nécessite vraiment un stabilisateur optique efficace.

Panasonic Lumix FZ50 - Un mégazoom au top
Après un test terrain intensif, le Panasonic Lumix DMC-FZ50 nous a laissé une excellente impression. C'est un appareil qui mérite déjà d'être aimé pour sa facilité d'utilisation, son confort, son excellente prise en main et sa qualité de fabrication. On aurait presque la sensation de travailler avec un reflex. Mais le DMC-FZ50 est bien meilleur marché qu'un reflex, surtout si on considère son objectif de très grande amplitude et son stabilisateur optique. Ce même stabilisateur fait peut-être perdre un peu de la réactivité à l'appareil, et ce, surtout en prise de vue en rafale, mais il ajoute tellement de confort à la prise de vue et permet tellement de photos qui auraient été impossibles. Pour conclure, le FZ50 est un appareil très abouti, très complet qui fait ressentir la maturité du concept chez Panasonic : le FZ50 est une alternative crédible à un reflex numérique. L'appareil conserve une marge de progression bien entendu, et là, on pense surtout aux mauvais résultats des hautes sensibilités, mais à part ce défaut, le FZ50 est une réussite. Ce Panasonic DMC-FZ50 est un bridge camera à méga zoom extrêmement avancé qui plaira forcément aux photographes créatifs.

Panasonic Lumix DMC FZ50 | Digital Camera

   
  80%



Panasonic Lumix DMC FZ50
   
CanonCasioFujifilmNikonOlympusHTCSamsungSonyPanasonicNokia
  Accessoires Android Apps Appareils photo Camescopes Logiciel Smartphones Tablettes Telephones mobiles   CES CeBIT Gadgets IFA Photokina PMA